Qui était Jack l'éventreur?

Qui était "Jack l'éventreur"?

ENIGMES : Le mystère perdure depuis plus d'un siècle : qui était Jack l'éventreur, le tueur en série qui a sévi à Londres en 1888 en assassinant cinq prostituées ?

Jack l eventreur

D'août à novembre 1888, Londres a vécu dans la terreur de Jack l'éventreur, le légendaire serial killer de Whitechapel...

 

Jack l'Éventreur (en anglais Jack the Ripper) est le surnom donné à un tueur en série ayant sévi dans le district londonien de Whitechapel en 1888. L'affaire à laquelle le personnage est lié, depuis l'époque de son déroulement jusqu'à aujourd'hui, a donné lieu à maintes hypothèses et inspiré bon nombre d'œuvres en tous genres, lui conférant un statut de mythe moderne.

Jack l'Éventreur est certainement le tueur en série le plus connu de l'histoire. On attribue à ce criminel plusieurs meurtres violents commis aux alentours de 1890. L'ensemble de ces crimes a été commis dans un quartier pauvre de Londres appelé Whitechapel. Les victimes sont des prostituées ayant été égorgées puis mutilées atrocement. La véritable identité de Jack l'Éventreur n'est toujours pas connue en 2015, et c'est certainement ce qui contribue à entretenir le mythe.

En tout, onze meurtres ont été commis à Whitechapel entre 1888 et 1891, mais seuls cinq sont réellement attribués à Jack l'Éventreur. Les six autres sont assez différents pour permettre d'affirmer qu'ils ne sont pas l'oeuvre du même homme. Des imitateurs ont pu tenter de reproduire son mode opératoire d'après les articles des journaux pour brouiller les pistes. L'enquête sur ces meurtres fut très largement médiatisée à l'époque grâce à l'essor de la presse écrite. Toutes les forces de police furent mobilisées dont le célèbre bureau de Scotland Yard et plus de 2 000 interrogatoires eurent lieu sans succès.

Voyant la police dépassée par de cette affaire, des Londoniens créent le Whitechapel Vigilance Committee pour traquer eux-mêmes le tueur. Les découpes et prélèvements d'organes subis par les victimes conduisent les enquêteurs à penser que le coupable a des notions d'anatomie. Les médecins, chirurgiens ou bouchers sont donc des suspects privilégiés, mais cette piste est aussi infructueuse que les autres.

En septembre et octobre 1888, des rumeurs plus persistantes laissèrent croire que plusieurs assassinats étaient reliés ; cependant, seuls cinq sont imputables à Jack l'Éventreur : ceux de Mary Ann Nichols, Annie Chapman, Elizabeth Stride, Catherine Eddowes et Mary Jane Kelly. Parce que ces meurtres présentent plusieurs similitudes, ils sont qualifiés de « canoniques ». Le tueur aurait surtout agressé des prostituées vivant dans les bas-fonds de Londres. Elles eurent la gorge tranchée avant de subir des mutilations abdominales. L'extirpation d'organes internes d'au moins trois victimes a conduit à l'hypothèse que le meurtrier maîtrisait des notions d'anatomie ou de chirurgie. Cette hypothèse sembla confirmée lorsqu'un membre du Whitechapel Vigilance Committee (« Comité des vigiles de Whitechapel ») reçut, en octobre 1888, la lettre « From Hell » accompagnée de la moitié d'un rein ayant peut-être appartenu à l'une des victimes.

En 2014, un scientifique prétend avoir identifié Jack l'Éventreur grâce à de l'ADN présent sur un vêtement, mais ses conclusions sont rapidement mises en cause par ses pairs qui lui reprochent un manque de rigueur lors des analyses.

 

 

Jack l eventreur dvd 1

 

 TelechargementMultisupport
 Téléchargement immédiat

 

Enigmes Tueurs en série XIXème siècle Angleterre

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×