Camp 731, les cobayes humains

Unité 731, les cobayes humains

ENIGMES: "A la fin de la guerre, les japonais avaient de quoi anéantir 50 fois la population du globe."

Unite 731

Shirō Ishii et son équipe commencèrent leurs expériences sur les humains en 1932

Aucun cobaye, homme, femme ou enfant n’est jamais sorti vivant des laboratoires de l’unité Japonaise numéro 731. Ils sont tous morts d’injection de peste, de choléra, de Tifus, de typhoïde, sinon sous le scalpel en salle de vivisection ou encore en chambre froide ou chambre à gaz.

L’unité 731 est à deux pas de la petite gare de Manzhouli tout au nord de la Chine. C’est à cet endroit que de 1938 jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale plusieurs milliers de prisonniers de l’occupant Japonais ont servi de cobayes aux médecins d’un centre secret.

Après-guerre, lors des procès à Tokyo des criminels de guerre Japonais, aucun dirigeant de l’unité 731 n’a été condamné ni même acquitté, ils ont simplement été protégés.

Au soir de leur vie, d’anciens employés de l’unité 731, tous Japonais, ont décidé de rompre le silence avec des dessins, des reconstitutions en terre cuite ou leur parole. Ils sont parmi les derniers témoins de l’une des pages les plus sombres et méconnues de l’histoire récente du Japon.

L’histoire de l’unité 731

Tout commence en 1931, lorsque des groupes Japonais envahissent la Mandchourie, un vent dévastateur commence alors à souffler  sur l’Asie de l’est et ne s’arrêtera qu’en 1945. La Mandchourie est immense et regorge de richesse; bois, charbon, or, soja, mais, bétail et main d’œuvre. Pour mieux la dominer, la contrôler, la dépecer, il faut d’abord compléter le réseau ferroviaire commencé par les Russes au XIXème siècle.

Les dirigeants ultra-nationalistes de l’armée du Kwantung font de la Mandchourie leur affaire. Ils décident de tout, planifient tout et s’offrent même les services d’un empereur déjà deux fois déchu, son nom, Pu Yi.

Pu Yi devient empereur « fantoche » de trois provinces de la Chine du Nord-est qu’il nomme Mandchoukouo. L’armée du Kwantung a pour projet de faire venir cinq millions de Colomb au Mandchoukouo, surtout des jeunes.

Recruté à Tokyo avec des lycéens studieux mais pauvres comme lui, un jeune homme embarque pour le Mandchoukouo au printemps 1939, il a 16 ans et ne sait pas qu’il va servir de petites mains à l’unité secrète 731

.Unite 731

 

 TelechargementMultisupport
 Téléchargement immédiat

 

Meurtres Seconde Guerre Mondiale JAPON

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×